Gagner notre propre course : réflexions sur l Digital WorldBike


À plein régime

Même après la Digital WorldBike, je suis encore plein d’endorphines!

Le 31 mars, meetyoo a organisé sa première conférence numérique, gratuite pour tous. La Digital WorldBike a présenté au public toute la gamme et le potentiel de la technologie meetyoo et elle représente ce que me suis toujours efforcé de mettre en œuvre depuis la création de notre entreprise. Aujourd’hui, je voudrais partager ce que j’ai appris sur mon chemin et ce que cela signifie pour l’avenir de meetyoo.

Cela n’a pas toujours été facile. Alors que la date approchait lentement, le nombre d’infections au Covid-19 dans le monde a commencé à augmenter. Quelques semaines avant l’événement, l’économie mondiale a été mise à l’arrêt par le virus. Nous nous sommes posé la question : aurions-nous les moyens financiers d’organiser un événement gratuit?

Lorsque les mesures de « distanciation sociale » ont été décrétées, nous avons caressé l’idée d’appuyer sur le frein : il serait difficile de faire face à cette hausse. Mais en réalité, nous n’avons pas eu à faire des changements dans le marketing, nous avons dû revoir notre façon de penser.

Faire des partenaires des coconcepteurs

La Digital WorldBike est la première conférence organisée en interne par Meetyoo. J’espère qu’elle ouvre la voie à bien d’autres, mais nous avons encore beaucoup à apprendre. Face à cette situation économique particulière, nous avons vu dans la Digital WorldBike ce qu’elle représentait réellement: un investissement. Cette fois-ci, meetyoo a été bien plus qu’une technologie : il s’agissait d’apprendre à créer une communauté numérique émergente.

Au cours de notre voyage, nous travaillerions avec des athlètes de haut niveau, des entreprises technologiques, des marques et des décideurs. La légende du cyclisme Jens Voigt était notre ambassadeur. Nous avons réuni des intervenants et des partenaires du monde entier. Ces relations étaient extrêmement précieuses et toutes animées par la même passion : préparer l’avenir du cyclisme.

Au lieu de considérer nos partenaires comme des intervenants et des entreprises, nous leur avons donné le statut de coconcepteurs. Ils sont devenus partie intégrante du processus. Notre équipe a acquis de l’expérience dans toutes les phases, du brainstorming à la structuration du programme.

Notre collaboration nous a permis de mettre en place trois canaux de communication et de servir ainsi un public diversifié. En confiant à nos intervenants et partenaires la tâche de co-concepteur, nos relations ont été renforcées et la qualité générale s’en est trouvée incontestablement améliorée.

Réaliser des progrès

Même si seulement 100 personnes avaient participé à la Digital WorldBike, nous aurions été reconnaissants pour les relations que nous aurions établies et pour tout ce que nous aurions appris. Mais finalement, grâce à l’implication et au renforcement du rôle de nos coconcepteurs, l’événement a enfin été suivi par un public mondial ! Alors, comment y sommes-nous parvenus ?

L’excellente équipe de meetyoo a préparé du matériel que nos cocréateurs ont pu partager avec leur propre public sur les réseaux sociaux. Une publicité pertinente et cohérente nous a rapprochés peu à peu de notre objectif de 10 000 participants.

Enfin, le jour J, nous avons été ravis d’accueillir 7 200 participants ! Notre équipe a créé une plateforme mondiale où les visiteurs pouvaient communiquer avec les intervenants, les exposants et entre eux. Des gens des quatre coins du monde, animés par la même passion : le cyclisme. Oh là là, on en tellement a parlé !

Qu’il s’agisse d’un intervenant en direct ou d’une conférence enregistrée, chaque domaine dispose d’une fenêtre de discussion (questions-réponses). Le conférencier pouvait répondre à chaque participant sans oublier aucune question, à moins qu’il n’y ait trop de questions, ce qui est pourtant vu du côté positif ! Chacun de nos intervenants s’est vu poser entre 50 et 250 questions ! Imaginez la longueur de la file d’attente qui se serait formée lors d’un événement réel !

Les stands étaient également dotés d’une fenêtre de discussion avec questions-réponses, ce qui a donné lieu à beaucoup d’activités. Chaque stand a reçu au moins 400 visiteurs et certains en ont même reçu plus de 1 000 ! La possibilité de s’exprimer de manière fluide a permis des centaines d’entretiens entre les visiteurs et les exposants.

Les gens ont même profité de l’espace salon qui leur a permis de communiquer avec les autres participants. L’un des principaux objectifs de notre prochain événement sera d’améliorer notre fenêtre de discussion afin de rendre l’expérience plus interactive et de permettre des échanges plus approfondis !

Chaque personne a passé en moyenne 2,6 heures sur la plateforme. Donc plus de temps que la durée moyenne d’un film hollywoodien ! Certaines personnes auront pris plaisir à nouer des contacts, tandis que d’autres auront apprécié les connaissances acquises autour du cyclisme. Quelles que soient leurs motivations, nos participants y ont consacré beaucoup de temps.

Nous n’avons pas seulement suivi les chiffres. Nous avons prêté une oreille attentive aux retours des clients. Les téléspectateurs ont particulièrement apprécié le fait qu’ils pouvaient suivre les conférences de leur choix, ainsi que la variété des conférences et des offres. Le meilleur ? Les participants ont pu profiter de toutes les activités dans le confort de leur domicile. (Je prétends maintenant qu’ils ont tout regardé sur des laptops accrochés à des vélos d’appartement !)

Ces innombrables commentaires positifs m’ont beaucoup touché. Rien n’est comparable au sentiment de travailler inlassablement et passionnément sur un projet et de recevoir un retour d’information sincère.

Notre premier succès avec la Digital WorldBike illustre ce que nous avons fait de bien, mais aussi ce qui doit être amélioré à l’avenir. Et l’avenir n’est pas si lointain.

La prochaine course

Au vu des réactions que nous avons reçues, je peux dire avec fierté que la Digital WorldBike a été un investissement qui en valait la peine.

Dans cette course, nous étions nous-mêmes notre plus grand concurrent. Nous voulions voir jusqu’où nous pouvions repousser les frontières et comment nous pouvions créer un foyer qui réunirait une communauté. Il s’agissait de faire des progrès, et non pas de gagner de l’argent.

Maintenant que nous avons la force d’organiser notre propre événement, nous visons de plus hauts sommets à l’avenir. Notre prochain événement aura lieu en août. D’ici là, la Digital WorldBike sera devenue un événement de deux jours !

Nous nous concentrons principalement sur l’amélioration de l’expérience des exposants en élargissant notre centre d’exposition et en invitant davantage de marques à y participer. La technologie meetyoo s’est avérée précieuse pour les exposants indépendants qui auraient dû investir plus de temps, d’argent et d’énergie dans un salon physique.

La Digital WorldBike a renforcé notre conviction qu’un salon virtuel pourrait être une véritable alternative aux événements physiques. Lors des conférences meetyoo, la barrière d’entrée pour les nouvelles marques n’est pas si élevée et elles peuvent prendre place à côté des principaux acteurs du marché. Elles pourront accroître le nombre et la variété des contacts clients au même titre que les marques mieux établies.

Avec un plus grand nombre d’exposants, les choses se passeront différemment. Nous allons prévoir plus de temps entre les intervenants pour donner aux visiteurs plus de temps pour l’interaction au sein de l’exposition. Il y aura certainement beaucoup d’autres fonctionnalités interactives sur les stands en août.

L’équipe de meetyoo en a apporté la preuve : nous pouvons gagner cette course. La Digital WorldBike a prouvé son potentiel, à une époque où l’on doit recourir à une technologie à distance plus interactive permettant de réunir des communautés pour faire face aux défis de l’avenir.

Chaque fois que je termine une course cycliste, je me fixe un objectif encore plus ambitieux pour la prochaine compétition. Et cela n’est pas différent dans le cas présent. La première édition de la Digital WorldBike est peut-être de l’histoire ancienne, mais nous faisons déjà des exercices d’étirement pour la prochaine course. Vous pouvez vous attendre à des événements plus importants et meilleurs très bientôt.

Je remercie infiniment mon équipe exceptionnelle et tous nos coconcepteurs qui nous ont aidés à réussir ce premier événement ! Cet article de blog est pour vous. Si vous avez participé à la Digital WorldBike, je serais ravi de connaître vos impressions. Et si vous êtes intéressé par une coopération, n’hésitez pas à nous contacter !